FANDOM


Le sculpteur est un moine bouddhiste résidant dans le temple en ruine. Il sculpte sans cesse d'innombrables statues de Bouddha en colère. Il est décrit comme un ermite silencieux et hostile et semble en savoir beaucoup sur Loup et sur son devoir. Tout comme Loup, il lui manque le bras gauche.

Lorsque Loup perdit son bras, coupé par Genichiro, et trépassa, il se réveilla dans le temps en ruine où se tenait le sculpteur. Il trouva à son bras gauche, une prothèse qui appartenait au sculpteur avant qu'il ne l'offre à Loup, après l'avoir sauvé de la mort.

Chaque fois que Loup mourra, il se réveillera dans le temple en ruine, trouvant le sculpteur à l'intérieur, souffrant de plus en plus de la peste du Dragon. Cependant, il affirme ne pas être un homme comme les autres et qu'il ne pourra mourir de la peste du Dragon.

Histoire Modifier

Le sculpteur était un Shinobi. Il y a fort longtemps, il s'entraîna avec un compagnon Shinobi (selon le patch correctif anglais, son compagnon est désigné en temps que "Elle") dans la vallée des singes, si longtemps qu'il commença à prendre les mimiques de ces derniers. Ce fut pour cette raison qu'on l'appela Orang-Outan. Chaque fois qu'il en avait marre de s’entraînait, il écoutait son compagnon siffler dans l'anneau à son doigts et buvait de l'alcool de singe, c’est pour cette raison que lorsque Loup lui en offre, il se rappelle cette époque. Son compagnon fut sans doute dévoré par le singe gardien, ce qui explique pourquoi Loup retrouve son doigt ainsi que son anneau dans le ventre du singe gardien.

Le sculpteur et Dogen se connaissaient, ce dernier, non seulement médecin mais aussi mécanicien, construisit la prothèse Shinobi qu'il offrit au sculpteur. Au début, elle n'était pas parfaite, loin de là, mais plus le temps passait, plus le sculpteur, alors Shinobi, combattait, plus Dogen et lui amélioraient la prothèse jusqu'à ce qu'elle devienne un véritable croc.

Un jour, alors qu'il marchait au milieu d'un champ de bataille après que la tempête soit passé, il trouva Dame Emma. Elle marchait lentement vers le sculpteur, les yeux fixés sur le riz qu'il possédait. Ne pouvant la laisser comme ça, face à cette scène intenable, il lui offrit le riz qu'il tenait à la main. Elle le suivit alors sans qu'il ne lui demande.

Quelques temps plus tard, alors que Ashina devenait de moins en moins sûr, Dogen adopta Emma comme fille. Ils se séparèrent alors, mais Emma continua et continue toujours de rendre visite au sculpteur de temps en temps et l'appelle encore aujourd'hui Orang-Outan.

Il sauva de nombreuses années plus tard, une autre personne : Loup. Il le trouva presque mort, il était même incapable de savoir s'il vivait toujours, mais il le ramena au temple en ruine malgré tout. Le Shinobi avait lui aussi perdu un bras et le sculpteur vit un signe du destin. Ce fut pour cette raison qu'il lui offrit sa prothèse Shinobi qu'il n'avait jamais su quitter, en mémoire de son ami disparut Dogen.

A force de tuer, l'ombre du Shura commença à grandir en lui, menaçant le Shinobi de sombrer dans la folie démentielle. Pour le sauver, Isshin Ashina lui coupa le bras gauche, le ramenant à la raison, ce qui lui valu de prendre le nom de "Sekijo", l'Orang-Outan à un bras. Depuis, le sculpteur sculpte des Bouddha pour apaiser sa conscience. Il ne peut sculpter que ce qu'il voit, et il ne voit que des visage en colère. Ceci lui permet de ralentir le processus pour devenir un Shura. Mais plus le temps passe, et plus il ne voit que des flammes, le rapprochant inexorablement du démon de la haine...

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .